IMT Atlantique




A propos

IMT Atlantique (École nationale supérieure Mines-Télécom Atlantique Bretagne-Pays de la Loire) est une grande école d’ingénieur généraliste et un centre de recherche international dépendant du ministère en charge de l’Industrie et du Numérique. Issue de la fusion, au 1er janvier 2017, de Télécom Bretagne (créée en 1977) et de Mines Nantes (créée en 1991), c’est une école de l’Institut Mines-Télécom, établissement public représentant le 1er groupe de grandes écoles d’ingénieur et de management de France.

Disposant de 3 campus, à Brest, Nantes et Rennes, ainsi que d’un site à Toulouse, IMT Atlantique a pour ambition de conjuguer le numérique et l’énergie pour transformer la société et l’industrie, par la formation, la recherche et l’innovation et d’être, à l’international, l’établissement d’enseignement supérieur et de recherche français de référence dans ce domaine. L’École encadre chaque année 2 300 étudiants en formation d’ingénieur (1 400), de masters et de doctorats (300). Ses activités de recherche sont conduites par 290 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents, dont 110 habilités à diriger des recherches, et donnent lieu, chaque année, à 1 000 publications et 18 M€ de contrats. Son incubateur accompagne 45 projets par an sur 2 000 m2 dédiés.

L’École délivre actuellement quatre diplômes d’ingénieur : le diplôme d’ingénieur généraliste Mines Nantes, le diplôme d’ingénieur généraliste Télécom Bretagne (recrutement sur le concours commun Mines-Ponts) et deux diplômes d’ingénieur par la voie de l’apprentissage. Une nouvelle formation d’ingénieur généraliste se substituera aux deux formations actuelles à compter de septembre 2018, avec recrutement sur le concours commun Mines-Ponts.

Les formations d’IMT Atlantique s’appuient sur une recherche de pointe, au sein de six unités mixtes de recherche (avec le CNRS, l’INRIA, l’INSERM, des universités ou écoles d’ingénieur), dont elle est tutelle : GEPEA, IRISA, LATIM, LABSTICC, LS2N et SUBATECH. Les huit axes thématiques correspondants sont : physique et chimie nucléaire ; énergétique et procédés de l’environnement, cybernétique & informatique, cyber sécurité, technologies pour la communication, traitement du signal, des images et données, informatique et réseaux, économie, sciences sociales et de gestion, droit, interculturel.

L’École participe à de nombreuses structures coopératives de recherche et est membre fondateur de la communauté d’universités et d’établissements Université Bretagne Loire.


Ressources